Facebreaker – Infected

Genre: Death old-school         ®2010

En 1968, George A. Romero révolutionne le film d’horreur avec son désormais classique Night of the Living Dead. En 2010, Facebreaker ne révolutionne absolument rien, mais se contente de livrer un concentré de Death old-school que le – trop court – deuxième album Dead Rotten And Hungry avait plutôt bien exploité.

La musique du groupe est à l’image de ses pochettes consacrées aux zombies, ces êtres aux instincts les plus primaires qui soient, mais sans le côté nauséabond. Car à défaut d’être innovant, Infected, produit par Môsieur Peter Tâgtgren, écope donc d’un son de guitare imposant qui rappelle celui d’un Bloodbath ou des premiers Entombed. Mais le point fort ultime de Facebreaker reste le growl toujours aussi surprenant de Roberth Karlosson, véritable porte-parole de la putréfaction par excellence.

Les deux minutes de « Creeping Flesh » ont le chic pour accrocher instantanément l’auditeur avec son rythme lancinant et ses solos abyssaux. Et ensuite, rien ne sera aussi satisfaisant… un mid-tempo beaucoup trop présent tend à rendre l’album monotone et le pousser aux portes du désintérêt (« Epidemic », « Cannibalistic » et « Bloodshred », au riff quasi-identique à celui de « Creeping Flesh », en sont les meilleurs exemples)
On aurait accueilli à bras ouverts plus de titres comme « Torn to Shreds », « Waiting for The Pain » et « Reanimating the Dead », relativement courts et bien rentre-dedans comme il faut (béni soit Tägtgren d’avoir aussi bien mixé la batterie, un poil plus présente que par le passé) qui ne parviendront guère, malgré ces efforts, à délecter le groupe d’un manque d’originalité flagrant.

Mis à part des sujets qui peuvent passionner les mordus (la blague…) de films post-apocalyptique de zombies, il n’y a pas grand chose d’excitant à se mettre sous la dent avec cet Infected. Même pas de quoi headbanger du début à la fin… Que dire de plus, si ce n’est qu’on recommanderait à peine ce disque aux inconditionnels du Death « à l’ancienne ». Espérons une suite bien plus digne de ce nom!

 

Laurent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s