The Prodigy – Experience

Genre: dance big beat            ®1992

Groupe culte de la musique électronique, pionnier de la dance underground, révolution musicale dans les années 90, The Prodigy aura comblé aussi bien les participants aux raves party que les breakers, les rasta ou même les rockeurs. Liam Howlett, personnage à l’origine de l’entité, est ce qu’on peut clairement qualifier de génie. Armé de seulement deux ou trois platines et accompagné de trois artistes qui ont plus leur place sur scène que sur disque dans les premiers temps, à savoir les danseurs/chanteurs Keith Flint, Maxim Reality et Leeroy Thornhill, le compositeur n’eut aucun mal à se faire un nom auprès des maisons de disques et du public avec un premier opus enregistré en trois semaines, Experience.

Pochette plus que simpliste, dénuée de toute recherche artistique si ce n’est le logo, à première vue, rien ne laisse prétendre à quelque chose de vraiment palpitant. Et pourtant, cette première expérience recèle autant de points négatifs que de points positifs, car si la simplicité reste l’élément le plus évident, le côté décalé de certaines pistes («Charly», la mythique «Out of Space») fait bel et bien la force d’Experience. On est assez loin de ce que nous proposent les deux albums suivants à cause d’une trop forte ressemblance entre les pistes et d’une production qui n’a franchement pas suivie non plus, mais c’est peut-être ce qui fait le charme de cet album charnière aussi bien pour Liam Howlett que pour la musique en général.

Laurent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s