Evas Kiss Anger – Collapse (ep)

a3928850960_2

genre: hardcore/metal           ©2014

Partir de rien et se casser la gueule pour mieux se relever. Voilà comment naissent les grands groupes, ceux qui ne lâchent rien pour enregistrer des ep trois titres toujours meilleurs que les précédents. Dans notre belle France, Evas Kiss Anger, originaire de Rodez (12), représente dignement ce cas de figure: un premier ep en 2013 descendu en flèche par la critique sous prétexte d’un manque d’identité et d’une production totalement DIY, toutefois, la conviction de ces grands gaillards laissait prétendre à un avenir plus prometteur.

On a bien eu raison d’y croire, parce que cette remise en question en interne -définition d’une patte, passage de Jérem à la gratte, arrivée de Seb à la basse, coaching de Flo pour les vocaux- a donné naissance à trois titres dévastateurs, complètement inattendus, tous nourris par les racines hardcore du groupe. Exit la prod’ à l’arrache, les arrangements sont bien dosés sans faire dans la surenchère, et la puissance répond à l’appel grâce à de nouveaux éléments comme la basse bien ronde de Seb qui forme une assise rythmique efficace avec le jeu de batterie très riche d’Hervé, mais également au sens du riff de la paire Jérem/Nico ainsi qu’à l’étonnante évolution du chant de Flo, une cohésion qui rappelle les meilleures heures de Poison The Well, de Cave In ou des suisses de Kruger avec des mélodies magnifiques (le final de « Deeper », les envolées sur « War and Collapse ») mais surtout des dissonances alliées à des breakdowns ravageurs (sur les trois titres mais « My Body Is Tired » est la plus nerveuse) incitant l’auditeur à tout casser autour de lui, peu importe la valeur des objets dans ces moments de folie.

Plus que des progrès, Evas Kiss Anger a pris tout le monde de court en donnant une leçon à tous les groupes de hipsters qui font du hardcore parce que c’est la mode. Enregistré au Useless Pride avec Jérémie Mazan, Collapse signe un nouveau départ pour ce groupe qui a trouvé sa voie et que plus rien ne pourra arrêter. Il faudra attendre encore un peu si vous n’aimez que les productions aux petits oignons de chez Deathwish Inc. (mais où est donc passé l’esprit punk?…), pour les autres moins exigeants, fascinés par la colère et l’apocalypse, ce petit ep vous régalera par sa diversité. Nul doute que la prochaine offrande sera encore meilleure que celle-ci. On a déjà hâte d’y être!

Laurent.

Line-up: Jérem (gratte et composition), Flo (chant), Seb (basse), Nico (guitare) et Hervé (batterie)

https://evaskissanger.bandcamp.com/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s